AccueilAménagerPeut-on rajouter un moteur sur un volet roulant manuel ?

Peut-on rajouter un moteur sur un volet roulant manuel ?

On aime les volets roulants manuels pour leur simplicité et leur robustesse mais parfois, le matin, tirer cette sangle peut être un véritable exercice de force. Vous vous êtes sûrement déjà demandé : ne serait-il pas plus simple de motoriser tout ça ? Oui, c’est possible ! Mettons les mains dans le cambouis, enfin, les rouages, et voyons comment transformer votre vieux volet roulant manuel en un modèle motorisé et moderne.

Pourquoi motoriser vos volets roulants manuels ?

comment motoriser volet roulant manuel ?

Oui, pourquoi motoriser un volet roulant ? En plus du confort indéniable de ne plus avoir à jouer au culturiste chaque matin et chaque soir, la motorisation de vos volets roulants peut apporter plusieurs avantages. Tout d’abord, la sécurité. Avec une programmation horaire, vos volets peuvent se fermer automatiquement la nuit, dissuadant les cambrioleurs potentiels. Ensuite, il y a l’économie d’énergie. En fermant vos volets automatiquement au coucher du soleil, vous améliorez l’isolation de votre maison, réduisant ainsi vos coûts de chauffage. Et puis, il y a l’aspect pratique. Imaginez pouvoir contrôler tous vos volets depuis votre canapé ou, mieux encore, depuis votre lit. Royal, non ?

Les types de moteurs pour volets roulants

Il existe principalement deux types de moteurs pour volets roulants : le moteur filaire et le moteur radio. Le moteur filaire est le plus traditionnel. Il est relié à un interrupteur mural par un câble. C’est une option fiable et souvent moins coûteuse. En revanche, le moteur radio, lui, offre plus de flexibilité. Pas de câblage compliqué, vous pouvez le contrôler avec une télécommande, voire avec votre smartphone pour les modèles les plus sophistiqués. Vous vous demandez sûrement quel type choisir ? Si vous aimez les gadgets high-tech et que vous envisagez de domotiser toute votre maison, optez par exemple pour un moteur volet roulant Bubendorff radio. Sinon, le filaire fera parfaitement l’affaire.

Comment choisir le bon moteur ?

Le choix du moteur dépend de plusieurs facteurs. Tout d’abord, la taille et le poids de votre volet roulant. Un moteur trop faible risquerait de peiner, voire de griller, alors qu’un moteur trop puissant serait un gaspillage d’énergie et d’argent. Pour choisir la bonne puissance, il faut connaître le poids de votre volet. En général, un moteur de 10 Nm convient pour un volet roulant standard de taille moyenne. Mais attention, chaque fabricant a ses propres recommandations, donc n’hésitez pas à consulter les spécifications techniques. Ensuite, pensez à la compatibilité. Assurez-vous que le moteur que vous choisissez est compatible avec votre volet roulant actuel. Certains moteurs sont universels, tandis que d’autres sont spécifiques à certaines marques ou modèles.

Installation du moteur : prêt à mettre la main à la pâte ?

Passons à l’installation. Avant toute chose, débranchez l’alimentation électrique pour éviter tout accident. La première étape consiste à démonter votre volet roulant actuel. Retirez la sangle et le mécanisme manuel. Ensuite, insérez le moteur dans l’axe du volet. Cela peut nécessiter quelques ajustements, notamment en fonction de la longueur de l’axe. Une fois le moteur en place, fixez-le solidement avec des vis. Connectez ensuite les fils électriques : pour un moteur filaire, raccordez-le à l’interrupteur mural, et pour un moteur radio, suivez les instructions du fabricant pour le synchroniser avec la télécommande. Une fois tout en place, remontez le volet et testez le fonctionnement. Vous devriez entendre un doux ronronnement et voir votre volet monter et descendre sans effort.

Les petits détails qui font la différence

Quelques astuces peuvent rendre l’installation encore plus efficace. Par exemple, l’utilisation de supports de moteur spécifiques peut améliorer la stabilité et réduire les vibrations. Pensez également à la programmation. Si votre moteur est programmable, prenez le temps de configurer les horaires d’ouverture et de fermeture selon vos habitudes de vie. Et pourquoi ne pas intégrer votre volet motorisé dans un système domotique plus large ? Avec des assistants vocaux comme Alexa ou Google Home, vous pourriez contrôler vos volets simplement avec la voix. « Ok Google, ferme le volet de la cuisine. » Magique, non ?

Les coûts : à quoi s’attendre ?

Motoriser un volet roulant manuel a un coût, bien sûr. Le prix d’un moteur filaire varie généralement entre 50 et 150 euros, tandis qu’un moteur radio peut coûter entre 100 et 300 euros. À cela, ajoutez le coût des accessoires éventuels comme les télécommandes ou les modules de programmation. Si vous faites appel à un professionnel pour l’installation, prévoyez également le coût de la main-d’œuvre. Cependant, en faisant l’installation vous-même, vous pouvez économiser cette partie et avoir la satisfaction d’un travail bien fait.

Ainsi, ajouter un moteur à un volet roulant manuel est non seulement possible, mais c’est aussi une excellente idée pour améliorer le confort, la sécurité et l’efficacité énergétique de votre maison. Bien sûr, cela demande un certain investissement en temps et en argent, mais les avantages à long terme sont indéniables. Alors, prêt à vous lancer ? Sortez votre boîte à outils, suivez les étapes avec soin, et profitez de vos nouveaux volets motorisés. Plus besoin de tirer sur cette fichue sangle tous les matins. Et ça, ça n’a pas de prix !

Articles associés

Comment installer soi-même un volet roulant électrique ?

Avez-vous déjà envisagé d'installer un volet roulant électrique chez...

7 astuces pour sublimer un lit en bois

Les lits en bois massif ont ce je-ne-sais-quoi qui...

Comment décorer sa salle de bains dans un style contemporain ?

La salle de bains, souvent reléguée au second plan...

Comments

Articles recommandés

Comment installer soi-même un volet roulant électrique ?

Avez-vous déjà envisagé d'installer un volet roulant électrique chez...

7 astuces pour sublimer un lit en bois

Les lits en bois massif ont ce je-ne-sais-quoi qui...

Comment décorer sa salle de bains dans un style contemporain ?

La salle de bains, souvent reléguée au second plan...

Réparer soi-même un volet roulant électrique : mythe ou réalité ?

La réparation d'un volet roulant électrique par soi-même semble...

Comment intégrer un grand lit dans une petite chambre ?

Dans le monde cosy et parfois étriqué de nos...

Où placer un local technique pour une piscine ?

Lorsque l'on décide d'installer une piscine, une multitude de...